top of page

John Maloof

Fin 2007 : John Maloof est à la recherche de photographies pour illustrer un livre qu'il vient de co-écrire sur un quartier de Chicago : Portage Park. Lors d'une vente aux enchères, il se rend acquéreur d'une partie des biens d'une inconnue qui sont vendus parce que la location du box où ils étaient entreposés n’était plus payée. Dans le lot, il y a une malle en fer remplie de photographies, de négatifs et de films non développés. Le jeune agent immobilier ne le sait pas encore, mais il vient de mettre la main sur un trésor.

Avril 2009 : en inspectant le contenu des cartons qu'il a acquis avec la malle, il trouve une enveloppe sur lequel figure un nom. Après quelques recherches sur le net, il découvre un avis d’obsèques, celui d’une femme du même nom décédée quelques jours plus tôt.

Ainsi commence la deuxième vie de Vivian Maier : depuis ce jour, John Maloof n'a eu de cesse de mettre la photographe dans la lumière. Deux ans durant, il rencontre les gens qui l'ont connue et reconstitue sa vie. Il trie, classe et numérise le travail photographique qu’il a découvert. En janvier 2011, il organise une première exposition au Chicago Cultural Center. Succès immédiat. En 2013, il coproduit un documentaire, Finding Vivian Maier.

A partir de cette date, les plus grandes galeries, les plus grands musées organisent des expositions et rétrospectives Vivian Maier.

Vivian Maier
bottom of page